Cadre général et objectifs

Contexte de l’étude: 

D'autres organismes que la Municipalité - malgré les compétences étendues que lui reconnaît la loi et les ressources financières relativement importantes dont elle dispose – sont actuellement mandatés pour réaliser les grands projets d'aménagement dans la capitale libanaise. La reconstruction du centre-ville, chantier emblématique, lui a ainsi échappé, au profit de SOLIDERE, société privée, tandis que les autres opérations d'envergure incombent majoritairement au Conseil du Développement et dela Reconstruction(CDR), celui-ci ayant absorbé le Conseil exécutif des grands projets de Beyrouth.

Les espaces publics de Beyrouth connaissent de nombreuses transformations depuis quelques années. Au-delà du centre ville, de nombreux projets ont été conduits, ou sont en cours de réalisation, dans le cadre en particulier des programmes Beirut City Services Upgrading et Urban Transport Development Project, mis en oeuvre par le CDR.

Toutefois, la conception même de ces espaces apparaît en deçà de ce que peut apporter une véritable modernisation des espaces publics. Ces aménagements sont réalisés suivant une programmation non encadrée par une véritable politique d’aménagement. Les objectifs sous-jacents sont peu explicites et se réfèrent à une vision principalement utilitaire de la ville (circulation, mises aux normes) sans prise en compte notamment des aspects identitaires et de qualification des espaces. Le résultat est du niveau d’une réhabilitation d’espaces existants, parfois d’une simple réparation, sans bénéficier d’un cadre de planification ni d'un véritable référentiel pour l’action.

La Municipalité de Beyrouth a donc souhaité réaliser un saut qualitatif dans l’aménagement des espaces publics, en s’appuyant sur des documents de planification spatiale qui déterminent les lignes de force du paysage urbain, les axes prioritaires pour l’action, les continuités de liaisons douces, les lieux particuliers qui marquent l’identité de la ville, les principes et références pour la conception et la réalisation des espaces publics et des espaces verts.

 L’objectif de ce programme consiste à renforcer les capacités d’action de la Municipalité de Beyrouth dans le domaine de l’aménagement des espaces publics. Il se traduit par la mise en place d’un dispositif d’assistance à maîtrise d’ouvrage à caractère technique, administratif et financier, mobilisant une importante expertise au sein dela Régionet de ses organismes associés, pour accompagnerla Municipalitéde Beyrouth dans :

  • la production d’études de planification urbaine couvrant l'ensemble du territoire municipal :
          • un Plan des Espaces Verts et Paysagers
          • un Plan de Déplacement, recentré sur les circulations douces
          • un Schéma directeur d’aménagement Lumière
  • la réalisation d'études opérationnelles d’aménagement d’espaces publics, dont un projet pilote relatif à l’aménagement d’une Liaison Douce entre le Bois des Pins et le centre ville par la rue de Damas.

Pour mener à bien l’ensemble du dispositif, le représentant de la Région s’appuie sur : un expert de l’Institut d’Aménagement et d’Urbanisme de la Région Île-de-France (IAU-IdF) qui assure la direction technique du projet, plusieurs équipes d’expertise issues de la Région et de ses organismes associés (IAU et AEV) ainsi que d’experts d’associations spécialisées telles LUCI (Lighting Urban Community International) et l’AFE (Association Française de l’Eclairage).

Pour des raisons liées au contexte administratif municipal, le portage administratif et financier du projet est assuré par le Bureau au Liban de CGLU/BTVL  qui peut également assurer la mutualisation des acquis en terme d’expérience et de savoir-faire pour en faire bénéficier l’ensemble de son réseau de villes au Liban.

La formation des élus et personnels techniques dela Municipalitéest assurée suivant une logique de formation-action, à travers le pilotage des études, et formalisée à l’occasion de séminaires qui présentent des résultats et organisent des débats.

Cofinancements :

AFD

Agence Française de Développement (AFD)

maee

Ministère des Affaires Etrangères et Européennes (MAEE)

 

20