Charte de Territoire Durable du Haut Metn

Contexte de l’étude: 

La vallée du Nahr Beyrouth dans la région du Haut Metn fait partie des « espaces paysagers de qualité exceptionnelle » du pays et des 6 sites identifiés en vue de la création de « parcs naturels régionaux » au Liban, par le Schéma directeur d’aménagement du territoire libanais (SDATL)[1], adopté par décret en juillet 2009.

 Territoire Durable

Son espace comprend l’ensemble du bassin versant du nahr Beyrouth en amont de Aaraya et de Beit Mery ainsi que les vallées des nahr Geamany, Delbeh et Karm (bassin versant délimité par le trait bleu, sauf à l’Ouest, sur la carte ci-contre).

Le Schéma Directeur de l’Aménagement du Territoire Libanais propose la réalisation d’un schéma global des espaces à vocation naturelle depuis les sommets jusqu’à la côte libanaise.

reseau naturel

Six « parcs naturels régionaux », que nous nommons ici « Territoires durables »[2], sont identifiés au regard de la concentration d’atouts naturels, paysagers et patrimoniaux. Il est proposé de s’inspirer de la démarche des Parcs naturels régionaux développée en France : des territoires ruraux au patrimoine riche et fragile organisés autour d’un projet pour le développement durable du territoire : « la charte de territoire durable ».

Le SDATL précise en effet qu'un « territoire durable » se conçoit comme un projet porté par un ensemble de municipalités voisines, qui s'entendent sur un contrat sous la forme d’une charte de développement durable associant des activités non polluantes et non nocives, un développement urbain modéré et de qualité, et une préservation du cadre naturel.

Bien consciente du potentiel et des qualités de son territoire, la Fédération s’est engagée dans une démarche approfondie qui consiste à définir les objectifs et les moyens d’une politique de développement durable fondée sur la protection et la mise en valeur du patrimoine écologique, paysager, architectural et archéologique, au travers de l’élaboration d’une Charte de territoire durable.

La Région Ile-de-France, dans le cadre de sa politique de coopération décentralisée avec le Liban, apporte un appui à cette initiative par le financement et la participation au pilotage technique des études et la mise en œuvre d’actions de sensibilisation auprès des élus et techniciens municipaux.


[1] Document élaboré par l’Institut d’Aménagement et d’Urbanisme de la Région Île-de-France et Dar al Handassah.

[2] Le « territoire durable » correspond à la notion de « parc naturel régional », inspirée des parcs naturels régionaux français, telle que définie dans la version française du SDATL et celle de «  région respectueuse de l’environnement » définie dans la version arabe de ce document. Cela correspond aussi à la notion de « paysage protégé » défini par l’Union internationale pour la conservation de la nature (UICN).

 

Objectifs de l’étude: 

Conduit avec l’assistance technique de la Région Ile-de-France, de l’Institut d’Aménagement et d’Urbanisme de la Région Île-de-France (IAU-IdF) et avec l'assistance administrative et institutionnelle du Bureau CGLU-BTVL, le projet vise à faire bénéficier les collectivités du Haut-Metn de l’expérience de la Région Île-de-France dans le domaine des Parcs naturels régionaux par l’accompagnement d’une démarche d’élaboration d’une charte intercommunale de territoire durable. La première phase du projet consiste à mieux définir le territoire concerné, puis à approfondir la connaissance de ce territoire afin d’identifier les grands enjeux et les orientations et enfin, d’élaborer la future charte de territoire.

 Haut Metn territoire durable

Haut Metn territoire durable

Cette initiative vise à poser les jalons de la création d’un territoire durable à travers :

  • l’élaboration d’un diagnostic partagé de la région du Haut-Metn sur un territoire large qui comprend le massif du Haut-Metn et les deux vallées qui le bordent ;
  • la définition commune d’objectifs de développement durable et d’orientations d’aménagement du territoire ;
  • l’élaboration d’une charte intercommunale définissant les objectifs, les axes de coopération intercommunale et les moyens humains, institutionnels, matériels et financiers à partager pour la préservation et la mise en valeur du territoire concerné.

La démarche est encadrée au niveau local par la Fédération des Municipalités du Metn el Aala (Haut-Metn).

Afin de développer la connaissance du territoire et de faciliter les prises de décisions des élus, les études sont réalisées par des consultants locaux et internationaux dans les domaines de la biodiversité, du paysage, de l’aménagement du territoire, des risques, des ressources naturelles, de la gestion des forêts, de l’agriculture, des pollutions et nuisances, du développement économique local ainsi que sur les aspects institutionnels et financiers.

Ce travail est complété par une série d’actions de sensibilisation sur le thème des parcs naturels régionaux, permettant le partage d’expériences avec des acteurs engagés dans des démarches similaires au Liban et incluant notamment :

  • un séminaire national de lancement du projet ;
  • des séminaires de présentation et de discussion des résultats des études ;
  • un voyage d’études en Île-de-France pour des élus et des cadres municipaux du Haut-Metn ;
  • un colloque national pour partager les résultats de cette expérience.

 

Contenu de l’étude: 

L’étude consiste à :

  • étudier le périmètre proposé de manière à le préciser, en fonction de critères d’identité et de richesse patrimoniale ;
  • faire l’état des lieux des connaissances relatives à chaque thème (bibliographie, collecte d’études, base de données) ;
  • réaliser des enquêtes et études de terrain sur les thèmes patrimoniaux, les  nuisances et pollutions ainsi que les activités économiques locales spécifiques et les flux induits ;
  • approfondir la réflexion sur les enjeux du territoire ;
  • établir une vision de développement et d’aménagement durable du territoire ;
  • définir des objectifs de développement durable ;
  • élaborer une stratégie de développement et d’aménagement durable ;
  • rédiger une charte de territoire durable.

Haut Metn territoire durable

Le but du diagnostic est de mettre en évidence les principales potentialités et spécificités du territoire contribuant à son identité, d’être le support de valorisation économique spécifique et par ailleurs de préciser les freins et les contraintes à surmonter pour ce faire. Il s’agit aussi de vérifier la cohérence du territoire et son adéquation avec le périmètre de projet, et le cas échéant de proposer ou susciter une ouverture ou une coopération avec d’autres municipalités proches.

Le diagnostic de territoire s’élabore dans une logique dynamique au regard de l’évolution des dix à vingt dernières années en particulier sur les thèmes suivants :

  • l’aménagement du territoire
  • la richesse patrimoniale du territoire et les risques
  • la dimension socio-économique
  • l’accessibilité du territoire, les déplacements, la mobilité
  • la dimension institutionnelle et partenariale.

Haut Metn territoire durable

A l’issue du diagnostic et de l’identification des enjeux, un travail de réflexion doit être mené par le bureau d’études avec le comité de pilotage et les élus de la Fédération sur l’identification des objectifs de développement durable et les orientations d’aménagement. Cela constitue la base de la suite du travail d’élaboration de la charte et se traduit par la rédaction d’un document présentant la vision du développement durable du territoire du Haut-Metn.

Cette tâche s’appuie sur une analyse prospective économique, sociale, environnementale et spatiale, fondée sur des scénarios de développement durable et d’aménagement. La démarche doit permettre aux élus de calibrer leurs objectifs de développement dans le cadre de la vision et de fixer leur stratégie pour les atteindre.

C’est sur la base du diagnostic, de la définition des enjeux, de l’élaboration d’une vision, de l’analyse prospective, de la définition des objectifs et de la stratégie qu’est élaborée la Charte de territoire durable du Haut-Metn. Ce document constitue l’acte d’engagement des partenaires pour réaliser les objectifs fixés conjointement.

Haut Metn territoire durable

 

Phases de réalisation: 

Phase 1 – Collecte et analyses de données, diagnostic et enjeux

Phase 2 – Propositions d’objectifs de développement durable et orientations d’aménagement spatial

Phase 3 – Charte de territoire durable

Données de l’étude: 
  • Groupement attributaire du marché :

    EDESSA S.A.L. (libanais, mandataire) / ECOMED (français, cotraitant) / MADA (libanais, cotraitant)

  • Coût de l’étude :

    311.300,00 USD

  • Dates (début / fin) :

    Novembre 2011 / Juin 2013