Espaces Verts et Paysagers

Objectifs de l’étude: 

Les objectifs généraux du projet consistent à renforcer les capacités d’action de la Municipalité de Beyrouth dans le domaine de l’aménagement des espaces publics par l’élaboration d’une politique des espaces verts et paysagers, la définition de règles paysagères dans les documents d’urbanisme et l’identification de 4 projets prioritaires pour l’action.

 Espace vert

Les objectifs particuliers consistent en la transmission de savoir-faire dans une optique d’aménagement durable et de qualité de l’environnement. Cet apport d’ingénierie prendra la forme de production d’études mais aussi de participation à des activités de sensibilisation ayant pour but un partage de la connaissance avec les élus et les techniciens de la Municipalité, ainsi qu'avec d'autres acteurs de la ville.

Espace vert

Contenu de l’étude: 

L’élaboration du Plan des Espaces Verts et Paysagers (PEV) est structurée en 4 composantes :

Composante 1 : Diagnostic, Benchmark et Enjeux

Pour élaborer le Plan des Espaces Verts et Paysagers, il s’agit tout d’abord de rassembler et synthétiser les éléments de connaissance nécessaires : état des lieux des espaces verts et du paysage, de leur gestion, des projets, des réalisations qui peuvent servir de référence. La synthèse de ces éléments permet de dégager les enjeux et les premières grandes orientations.

Espace vert

 

Le diagnostic général permet d’avoir une bonne compréhension du paysage de Beyrouth, de la structure de ses espaces verts et paysagers, ainsi que des éléments de contexte qui peuvent expliquer la situation actuelle et dont il faudra tenir compte dans les propositions : aspects culturels, réglementation, organisation, gestion des espaces verts. Dans chacun de ces thèmes, le diagnostic identifiera les forces, les faiblesses, les opportunités et les contraintes.

Une typologie des espaces verts et paysagers est identifiée. Elle définit de grands espaces singuliers, où se concentrent des enjeux importants, et des types d’espaces, dont relèvent des lieux plus ou moins nombreux :

Espaces singuliers :

  • Parc de la Mer (Raoucheh)

corniche

-     Front de mer en dehors de Raoucheh

  • Fleuve et ses berges (Coulée verte du fleuve)
  • Abords du Fleuve (Parc du Fleuve)
  • Bois des Pins
  • Hippodrome

Hippodrome

  • Coteau des cimetières d’Achrafieh
  • Ancienne voie ferrée
  • Ceinture verte Sud

Espaces types :

  • Jardins publics
  • Jardins institutionnels
  • Jardins « de poche »
  • Voirie : boulevards, corniche, grandes avenues, grandes rues radiales, voirie secondaire

voirie

  • Plantes singulières, végétation privée sur l’espace public
  • Jardins privés

Une analyse de références internationales pertinentes vise à donner des idées de projet, en dégageant les spécificités méditerranéennes, moyen-orientales, libanaises et beyrouthines et en établissant ce qui est transposable et ce qui ne l’est pas d’un contexte à l’autre. Elle doit s’appuyer sur la typologie, avec des références d’aménagement dans des villes denses pour chacune des catégories, notamment :

  • les parcs de front de mer,
  • les renaturations de cours d’eau et les aménagements de berges et de rives,
  • les systèmes linéaires de parcs (coteaux, crêtes, vallées…),
  • les micro-espaces,
  • l’aménagement de cimetières et l’ouverture des espaces institutionnels,
  • le végétal sur le bâti : balcons, terrasses, toitures,
  • les réhabilitations d’anciennes voies ferrées.

À partir d’une synthèse du diagnostic, aussi bien général que typologique, et à la lumière des expériences présentées dans le Benchmark, sont dégagés les enjeux majeurs en matière de paysage, de plantations, d’espaces verts et ouverts, de relation de ceux-ci avec l’espace bâti, la voirie, les circulations douces et les autres fonctions urbaines, d’organisation des services gestionnaires. Sont présentées les forces, faiblesses, menaces et opportunités du système afin d’esquisser de grandes orientations qui seront détaillées à la phase suivante (Propositions).

Composante 2 : Propositions

 

Pour chacun des éléments singuliers ou des catégories de la typologie, sont identifiés des principes d’aménagement valables pour l’ensemble de l’élément ou de la catégorie, en indiquant le cas échéant les principes applicables seulement à telle ou telle partie ou sous-catégorie. Les précisions nécessaires à ce stade en matière de faisabilité technique et de coût (estimation des coûts unitaires et du coût d’ensemble du projet pour chaque cas) sont intégrées à l’étude.

Cette composante est complétée par des propositions en matière d’organisation et de services transversaux, notamment pour la mise en œuvre des propositions d’aménagement, mais aussi pour l’amélioration de la gestion actuelle.

Composante 3 : Plans détaillés et opérations pilotes

Certains espaces singuliers ou types font l’objet de plans plus détaillés. Pour les espaces-types, un petit nombre de sites représentatifs seront choisis pour des opérations pilotes.

Composante 4 : Sensibilisation

La création d’une culture commune entre tous les partenaires – gestionnaires publics et privés, ONG, aménageurs, grand public – allant dans le sens des grands enjeux du Plan des Espaces Verts et Paysagers, est une condition indispensable à la réussite de ce projet.

Dans ce but, chaque phase d’élaboration du Plan est ponctuée d’activités de sensibilisation, en direction des équipes municipales et d’un public plus large de professionnels et d’associations, pour animer et faire vivre le projet. Elles ont pour objectif de partager les savoir-faire, coordonner les interventions, renforcer les niveaux d’expertise, diffuser la documentation opérationnelle et technique, informer sur l’avancement du projet et des réalisations et favoriser l’émergence d’une culture commune et l’appropriation du Plan des Espaces Verts et Paysagers par l’ensemble des acteurs de la ville.

Phases de réalisation: 

Phase 1:

  • Diagnostic, enjeux et orientations

Phase 2:

  • Propositions

Phase 3:

  • Plans détaillés de sites identifiés
Données de l’étude: 
  • Groupement attributaire du
    marché :
    Francis Landscapes (libanais, mandataire) / URBI Habib Debs (libanais, cotraitant)

  • Coût de l’étude :
    200.610,00 USD (tranche ferme)
     

  • Dates (début / fin) :
    Décembre 2011 / Juin 2013