Modalités d’intervention

Les actions de coopération menées avec les différents partenaires peuvent être de deux types :

Le dernier Comité Mixte entre les deux collectivités qui s’est déroulé à Beyrouth en septembre 2011 a fixé les modalités d’intervention des deux parties ainsi que le cadre (grands domaines d’intervention) de cette coopération :

  • Appui institutionnel
  • Aménagement urbain et déplacements
  • Environnement et prévention des risques
  • Culture et francophonie
  • Éducation et formation

En matière de financements pour ses projets de coopération, la politique de la Région Île-de-France est d’assurer au bénéficiaire une large contribution sans dépasser 70 à 80% du coût global de l’action. Dans la plupart des cas, son partenaire institutionnel et privilégié – la Municipalité de Beyrouth-cofinance également les projets. 

Cependant, il peut être également fait appel à d’autres bailleurs locaux, français ou internationaux pour compléter le plan de financement : Ministère français des Affaires Étrangères et Européennes (MAEE), Agence Française de Développement (AFD), délégation de l’Union Européenne (UE) au Liban.

Dans tous les cas, des conventions spécifiques définissent les modalités d’intervention pour chacune des actions.